Construction de l'Hôpital de Jour du Centre de Prévention et de Réadaptation Cardio-Vasculaire (CPRCV) à Monchy-Saint-Eloi (Oise)

Les travaux de construction du nouvel Hôpital de Jour (HDJ) du Centre de Prévention et de Réadaptation Cardio-Vasculaire (CPRCV) d’Ollencourt (60) ont été lancés au  début de l’année 2020. L’antenne ambulatoire du CPRCV est édifiée sur un terrain attenant à celui du Foyer d’Accueil Médicalisé à Monchy-Saint-Eloi.

Cette création répond à la volonté des pouvoirs publics de développer le recours à la réadaptation cardiovasculaire : cette prise en charge diminue en moyenne la morbidité et la mortalité d’environ 30%. Elle répond également à l’absence de ce type d’activité sur le territoire : le recrutement des patients se fera auprès du Centre hospitalier de Creil (situé à proximité), du Centre hospitalier de Beauvais (situé à 40km à l’ouest mais dépourvu d’HDJ de réadaptation cardiaque sur son territoire), des praticiens  libéraux du secteur, mais également des patients du CPRCV après une hospitalisation complète.

Une équipe pluridisciplinaire  : elle sera composée de médecins, kinésithérapeutes, enseignants en activité physique adaptée, diététicienne, tabacologue, assistante sociale, psychologue, secrétaire médicale.  Elle  pourra accueillir jusqu’à 50 patients par jour.

La mise en œuvre  du  projet permet une reconfiguration de l’offre du CRPCV avec une réduction du nombre de lits d’hospitalisation complète sur le site d’Ollencourt (de 53 à 45) et une augmentation du nombre de places ambulatoires (de 8  places à 22 à Ollencourt auxquelles s’ajoutent 15 places sur le site de Monchy-Saint-Eloi)

Un bâtiment en harmonie avec son environnement

L’HDJ a été conçu dans le même esprit architectural que celui du Fam : une structure  bois avec une couverture en bac acier de couleur ocre. Le bâtiment de 600 m2 de plain-pied, entièrement accessible aux personnes à mobilité réduite, est composé d’un espace d’attente et d’accueil des patients, d’un plateau technique d’activités (avec vélos et tapis de courses, tapis au sol, poste de codage médical) donnant sur un grand patio intérieur à ciel ouvert où peuvent se pratiquer des activités sportives, de salles de soins, de bureaux et salle de réunion, d’une cuisine thérapeutique.

La structure est entourée d’espaces verts, d’une belle parcelle derrière le bâtiment, d’une partie de toiture végétalisée et performante énergétiquement. La proximité des deux établissements permettra une mutualisation des équipements techniques : les réseaux électriques, chauffage, internet… de l’HDJ   seront raccordés à ceux du foyer.

La maîtrise d’œuvre est assurée par l’équipe d’architectes Adquatio qui a déjà réalisé l’Ehpad de Romainville pour la Fondation. L’ouverture de la structure est prévue en  septembre 2021.

Montant de l’investissement : 2,9 M€