HISTOIRE

LÉOPOLD BELLAN (1857-1936)

Issu d'un milieu modeste, né handicapé (deux pieds bots), devenu entrepreneur dans le domaine du textile, Léopold Bellan poursuit une carrière politique brillante qui le conduit à la présidence du conseil municipal de Paris en 1910 et à celle du conseil général de la Seine en 1925. C'est un républicain, radical modéré, très attaché à la justice sociale. Afin de seconder les réalisations sociales mises en place par la IIIe République à partir des années 1880, il fédère l'énergie des citoyens désireux de s'investir dans des actions de bienfaisance privées.

 

L’ŒUVRE DE LÉOPOLD BELLAN

L'Association Léopold Bellan a connu, du vivant de son Fondateur, trois périodes Une première période (de 1884 à 1894), durant laquelle Léopold Bellan développe des activités culturelles visant à faire accéder les plus défavorisés à des loisirs de qualité, une seconde (de 1894 à 1914), qui voit progresser le projet éducatif de la Société d'Enseignement Moderne pour le Développement de l'Instruction des Adultes. En 1918, Léopold Bellan comprend que les suites de la guerre vont considérablement faire évoluer son œuvre, il développe entre 1918 et 1936 un projet universaliste en voulant assurer une prise en charge globale des plus défavorisés et crée pendant cette période de nombreuses structures.


La mort de Léopold Bellan en 1936 marque le premier passage de relais
La succession n'est pas évidente, mais elle se fait naturellement grâce à René Carré-Bonvalet, sénateur de la Charente qui gardera la présidence jusqu'en 1950. Cependant, la seconde guerre mondiale porte un coup très rude à l'Association qui doit réduire le périmètre de ses activités, l'Hôpital Léopold Bellan soigne les blessés de la Résistance dans des conditions matérielles très difficiles et demeure réquisitionné comme hôpital militaire jusqu'à la fin de la guerre. De nombreux établissements, qui avaient été réquisitionnés eux aussi, ne reprennent pas leur activité faute de moyens.


Quarante années difficiles
Entre 1950 et 1990, l'Association rentre dans une période moins active de développement mais elle a su redéployer ses activités devant l'émergence de nouveaux besoins, ce qui explique que des établissements fondés à l'origine par Léopold Bellan fassent toujours partie du périmètre de la Fondation. À la fin des années 1980, l'Association ne compte plus que huit établissements, dont la plupart sont à rénover. Cette longue période de quarante ans a pesé dans l'histoire de Léopold Bellan.


Les 25 dernières années : une dynamique ouverte au développement
Enfin l'Association se remobilise fortement : des restructurations et des constructions sont mises en chantier, des reprises sont faites qui accroissent le patrimoine immobilier.
En 1996, la Fondation Léopold Bellan est créée, elle comprend alors une dizaine de sites représentant quinze établissements et services, 1 000 salariés et 150 bénévoles qui partagent l'ambition initiale du fondateur.
Depuis lors, la Fondation Léopold Bellan n'a eu de cesse de se développer, en particulier dans le secteur du handicap. Elle a restructuré ses établissements et a procédé tout au long de cette période à des investissements importants. Avec 66 établissements, en Ile-de-France, ainsi que dans l'Oise, l'Eure-et-Loir et l'Indre-et-Loire, la Fondation Léopold Bellan s'impose aujourd'hui comme un acteur majeur de la santé et des secteurs social et médico-social.

L'esprit de Léopold Bellan est toujours présent.

 

Pour aller plus loin
« Léopold Bellan, un pionnier de l'humanitaire »

Benoît Charenton
Le cherche midi (2008)